Aujourd’hui, la parole d’un enfant vis-à-vis de la justice ne vaut pas grand-chose. On ne le croit pas, on ne l’observe pas, on ne traduit pas son état traumatique. Tout le monde s’abrite. Très peu de personnes osent faire un signalement. A travers les auditions d’un juge des enfants et la parole d’enfants victimes devenus adultes, le film raconte les impacts d’une violence invisible et inconnue de nous, les adultes. Il décrit les effets de ces violences intrafamiliales sur le parcours d’une vie. Comment survivre à son enfance et quel adulte devenir ? Où sont les blessures ? Le jeune âge ne protège pas des traumatismes. Au contraire, les neurosciences nous apprennent aujourd’hui qu’ils sont plus pathogènes et ont des conséquences. 

Grandir avec la violence en héritage. Les blocages d’apprentissage et de développement. La honte et le secret. La rage, refoulée, qui ressurgit. Comment la dompter ? Comment ne pas reproduire les maltraitances lorsque l’on devient soi-même parent ? Ce film pour donne la parole aux enfants (anonymes dans le bureau du juge, face caméra une fois devenus adultes). Pour mieux écouter leurs vécus et leurs ressentis et prendre en compte leur avis. Comme un premier pas vers un plus grand respect de leur droit à être protégés.

Un film écrit et réalisé par Karine Dusfour
Produit par Mélissa Theuriau
Musique composée et orchestrée par Charlie Nguyen Kim

Une production : 416 Prod
Diffuseur : France 2
Ventes internationales : CLPB Rights
Avec la participation de France Télevisions
Avec le soutien de la Région Ile-de-France, du Centre National du Cinéma et de l'Image Animée, de la PROCIREP et de l'ANGOA

© 416 - 2020