Incassables est la chronique de vie de Raïd, Kahina, Alex, Gabriel et Jérémie. Tous les 5 vivent dans un pavillon en meulière de la banlieue parisienne, sans leurs parents, accompagnés d’éducateurs. Une microstructure pour ces enfants qui ont mis en défaut tous les dispositifs de la protection de l’enfance. On les appelle au mieux les « exclus » au pire les « incasables ». Ces enfants ont entre 10 et 14 ans et cumulent malgré leur jeune âge difficultés familiales, sociales et troubles du comportement. Ce sont des âmes brisées qui ont affronté la grande violence et de nombreuses ruptures. Ils n’ont pas choisi d’être ici, ils ont été confiés par l’Aide Sociale à l’Enfance à la fondation « La vie au grand air ». Leur histoire, leur famille, leur personnalité rendent difficile la mise en place d’un parcours thérapeutique, éducatif, pédagogique cohérent. Incapables de se projeter plus loin que le jour d’après ils doivent pourtant se préparer à devenir des adultes. Pour trouver leur voie et devenir autonome, il leur faut très tôt apprendre à vivre avec leurs blessures. C’est un très long chemin qu’ils entament ici.

Ce film raconte un bout de leur trajectoire, celle vers une renaissance. En les accompagnant sur une année complète, il dépeint comment, par la communauté, ils se revalorisent mutuellement, se reconstruisent peu à peu, et finalement au fil des hauts et des bas, se « réparent » … C’est un film d’espoir qui, sans faire l’impasse sur les difficultés, raconte comment, dans la France de 2019, il reste encore des lieux et des personnes pour venir en aide à cette petite minorité d’enfants, les plus « abîmés » par la vie.

Un film de Ketty Rios Palma

Une production : 416 Prod
Ventes internationales : CLPB Rights